Ovni rencontres

Ovni et rencontres du troisième type (RR3)

Il n'a pas cherché à s'amuser, s'est glissé sous les couvertures d'un lit où il est resté immobile. J'ai eu l'idée que les êtres portaient des combinaisons ou enveloppes sans manches, ni jambes.

Nous avons examiné 'rapidement le lieu supposé de l'apparition sans découvrir la moindre trace au sol sur la végétation. Procès-verbal d'audition de L Comme mon épouse vous l'a relaté, je suis monté dans la chambre de mon fils au premier étage lorsqu'il est venu nous appeler.

Il était aux environs de 0 h J'ai remarqué la clarté qui illuminait la pièce. J'ai vu comme ma femme et mon fils cette masse lumineuse jaune rougeâtre de la forme d'une demi-sphère, portant à chaque extrémité basse un disque rouge. Les dimensions sont celles que mon épouse a données. Pour ma part, je n'ai vu aucun hublot ni trappe, ni points lumineux plus vifs sur l'objet.

J'ai remarqué son mouvement de va et vient. J'ai situé approximativement l'apparition à l'intersection de La Villeneuve.

J'ai eu moins de temps que mon épouse et mon fils pour l'examiner. Je n'ai pas vu l'engin disparaître.

France: nouvelles manifestations de "gilets jaunes" avant les annonces de Macron

12 oct. Cette émission est totalement indépendante et existe grâce à vos dons. Faire un don unique via Paypal. 27 nov. Interview de Daniel ROBIN (Ecrivain et Enquêteur sur les ovnis) présentée par Nagib KARY, responsable du Média Ovnis-Direct. Comment.

Je ne regardais plus à ce moment-là. Je n'ai plus regardé par la suite. Je ne sais que penser de ce phénomène, mais je suis persuadé qu'il s'agit d'une manifestation extraordinaire et que l'engin était réel. Toutes les précisions données sur l'aspect, l'absence de bruit et de son, le comportement du chien, les conditions atmosphériques sont exactes.

Menu de navigation

Je n'ai pas vu non plus la traînée jaune dans le ciel, je ne regardais plus à ce moment-là. Vers 8 h 30, le 29, je suis allé avec mon fils à l'endroit supposé, nous n'avons rien découvert d'anormal. Procès-verbal d'audition, 2 octobre , de C Le 29 septembre , vers 1 heure du matin, les époux L Nous connaissons très bien cette famille, nous sommes amis depuis de très nombreuses années.

Younic et ma fille sont camarades d'enfance. Quelques instants auparavant ils étaient rentrés ensemble d'un voyage du cercle folklorique de Riec. Dès que nous leur avons ouvert, Younic et sa mère nous ont crié: Le père, L Nous sommes restés environ cinq minutes dans le noir. Je m'éclairais au moyen d'une lampe électrique.

Ils nous ont raconté ce qu'ils venaient de voir un engin lumineux aussi grand qu'une maison, avec des hublots. En ce qui concerne la hauteur de ces êtres, elle pouvait être de 1,50 mètre environ, puisqu'ils les comparaient à mon épouse qui mesure 1,55 mètre. Younic les a comparés aussi aux silhouettes des champs de tir.

Younic et sa mère étaient épouvantés. Ils étaient très pâles et tremblaient. Ils étaient effrayés à un tel point que nous avons craint qu'ils n'aient un malaise. Ils ont dit aussi que le salon et la chambre de Younic étaient éclairés d'une lueur intense, comme une lueur d'incendie.

Système de classification de Hynek

Les silhouettes phosphorescentes semblaient porter des combinaisons genre amiante. Younic et sa mère étaient traumatisés, mais leurs explications étaient nettes et précises et faites sous le coup d'une grande émotion. Ces trois personnes sont saines d'esprit et n'ont jamais fait parler d'elles à ma connaissance. Aucune d'elles n'était prise de boisson. Mme L Younic est très posé, il est mûr et à quinze-seize ans déjà, il avait le caractère d'un adulte et savait réfléchir. A ma connaissance, L Je crois sincèrement qu'ils ont été témoins d'un phénomène extraordinaire, car il n'est pas possible de se trouver dans un tel état de frayeur sans raisons sérieuses.

Ce n'est pas de l'invention de leur part et personne ne pourrait jouer la comédie à ce point. J'ai servi dans la gendarmerie durant vingt ans, je suis en retraite depuis ; à l'époque nous n'enquêtions pas sur de telles manifestations ou observations. J'ignorais totalement que cela était pris en considération en haut lieu et était du ressort de la gendarmerie, sinon je n'aurais pas manqué de signaler immédiatement les faits.

Personnellement, je n'ai pas ébruité l'affaire et n'en ai parlé à personne sauf naturellement après la parution dans la presse. Procés-verbal d'audition, 5 octobre , L. Yonnic, sergent de l'armée de l'air, engagé, habitant à Riec-sur-Belon qui nous déclare à 14 h Le dimanche 29 septembre vers 0 h 45, je rentrais à mon domicile, je venais de raccompagner une camarade chez elle. Lorsque je suis arrivé au portail de ma propriété, il s'est produit une très forte averse.

Je suis rentré et je suis allé à la cuisine prendre un rafraîchissement. Pendant que j'étais dans la cuisine, un violent coup de tonnerre a éclaté. Le bruit est allé en s'amplifiant jusqu'à l'éclatement, qui m'a paru très proche. Cela a duré environ trente secondes. J'ai ouvert la porte du salon au moment où le bruit s'est arrêté.

Il était 0 h 50 environ. J'ai eu le temps de faire un ou deux pas et j'ai aperçu une lueur fugitive de couleur jaune orange. J'ai pensé à l'éclairage d'une maison voisine. Il m'a fallu environ dix secondes pour monter à ma chambre.

La terrifiante rencontre de la famille Baker avec des OVNIS - 1988

En pénétrant dans la pièce j'ai immédiatement aperçu par la fenêtre un halo de couleur rouge. J'ai pensé à un incendie. Sans allumer j'ai posé mon blouson et je me suis dirigé vers la fenêtre. J'ai aperçu à un endroit que je ne puis déterminer mais qui me paraît être aux environs du carrefour de La Villeneuve à mètres à vol d'oiseau, un grand brasier de l'importance d'une maison. J'ai pensé à un incendie dans une des fermes du secteur. Je suis revenu allumer, puis j'ai pris mes jumelles. Ce que j'ai vu d'abord, ce sont trois rectangles de couleur rouge vif, genre trappes, surmontés d'un volet rabattable.

Presque aussitôt j'ai vu sortir de ces trappes, trois masses lumineuses, d'un blanc phosphorescent, sans contour défini, mais sensiblement de la forme et de la taille d'un mouton. Ces trois masses apparaissaient brusquement et disparaissaient vers la gauche en amorçant un quart de cercle, tout comme pour faire le tour de quelque chose.

  • escort boy sarthe.
  • rencontre 73700?
  • Rencontre de Valensole!

En examinant les rectangles rouges je distingue nettement une forme. Il s'agit d'une sorte de socle horizontal, d'une hauteur d'un mètre environ, chanfreiné à son extrémité gauche, surmonté en son milieu d'un genre d'habitacle en forme de cône tronqué, d'une hauteur de 4 mètres environ, qui entoure les trois rectangles rouges. Les contours sont nettement définis par des lignes droites. Seule la base du socle est invisible. L'ensemble est de couleur grise qui se détache dans la nuit sombre. L'engin a une position stationnaire, paraît se tenir légèrement en suspens et semble vibrer.

Je ne vois qu'une partie de l'objet. La partie droite est masquée par un obstacle que je ne peux déterminer, probablement une haie ou un rideau d'arbres. Le paysage aux alentours n'est pas éclairé, je ne le distingue pas. Pour examiner les abords immédiats, je baisse légèrement mes jumelles et je vois alors en avant de l'engin, dans ma direction, des silhouettes ayant l'apparence d'êtres humains. Elles sont de même couleur que les trois masses lumineuses aperçues au début, couleur d'un arc électrique.

Elles semblent avoir la taille d'un être humain, soit environ 1,70 mètre. Elles sont fortes de constitution, la tête proportionnée au corps et je distingue nettement les jambes. Je descends alors rapidement pour réveiller mes parents, au rez-de-chaussée. Ils montent immédiatement derrière moi. Ceci m'a demandé une minute à une minute et demie. En arrivant dans la chambre, mes parents prennent les jumelles à tour de rôle.

Par contre, je vois nettement les trois silhouettes. Elles se déplacent dans notre direction. Je reprends les jumelles et je les vois distinctement. Leur pas est lent et lourd, mais leur progression semble tout de même se faire à la vitesse d'une personne qui marche vite. De par leur pas lent et lourd, ils ont un balancement lent. Leurs mouvements sont parfaitement synchronisés. Elles ne paraissent pas avoir contact avec le sol, mais il semble qu'elles ont tout de même un point d'appui.

Je ne distingue aucun trait sur leur face, Je ne vois pas de membres supérieurs. Je relève légèrement mes jumelles pour regarder l'engin et évaluer la distance qui le sépare des silhouettes. A ce moment-là il paraît avoir un léger soubresaut latéral, puis disparaît brusquement. J'ai un léger recul et instantanément mes yeux perçoivent une lueur jaune orangé très fugitive, à ma droite, très haut dans le ciel du genre flash. Les trois silhouettes sont toujours au sol, dans la même position et se dirigent toujours vers nous.

C'est à ce moment, que craignant d'avoir été repéré, je décide de quitter la maison et incite mes parents à en faire de même. Nous nous réfugions chez M. Je prends mon chien au passage.

Rencontre de Valensole — Wikipédia

Durant le trajet, je me retourne plusieurs fois, mais je ne vois rien. L'apparition a duré trois à quatre minutes en ce qui me concerne. La nuit était très sombre, le temps couvert, les étoiles et la lune n'étaient pas apparentes. L'engin, si j'évalue sa partie cachée, pouvait avoir une longueur de 10 mètres environ.